Création
2018

Révolte

Alice Birch

en langue française

 

traduction Sarah Vermande
avec Agnès Guignard, Francesco Mormino, Leila Schaus, Pitt Simon
mise en scène – Sophie Langevin
costumes – Sophie van den Keybus
création sonore – Emre Sevindik
lumières – Nico Tremblay
assistante à la mise en scène – Marylène Andrin

 

coproduction Théâtre du Centaure, CCRD « opderschmelz »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Théâtre du Centaure :

janvier 2018 : 25*, 26, 27,

février 2018 : 2, 3, 4*, 6, 7, 8*, 9, 10

 

Les spectacles commencent sauf mention contraire à :

18h30 les jeudis et dimanches (*)

20h les autres jours.

 

Tarifs: 20€ / 8€

Kulturpass accepté.

Renseignements et réservations :

Par téléphone : +352 22 28 28 (répondeur)

Réservations par mail

 

La caisse est ouverte une demi-heure avant le spectacle.

 

En tournée :

Opderschmelz, Dudelange

octobre 2018 : 5

Réservations : www.opderschmelz.lu

« Révolutionnez le langage. (Inversez-le) / Révolutionnez le monde. (Ne vous mariez pas.) / Révolutionnez le travail. (Pensez-le.) / Révolutionnez le corps. (Rendez-le sexuellement disponible tout le temps.) / Révolutionnez le monde. (Ne vous reproduisez pas.) »

 

Ces injonctions peuvent être chantées sur la mélodie de « God save the Queen » des Sex Pistols. La Royal Shakespeare Company a proposé de répondre à l’affirmation : « Les femmes bien élevées ne font pas l’histoire ». Cette phrase a mis en colère Alice Birch qui a alors plongé dans la littérature de contestation puis, en trois jours, a écrit ce texte-manifeste.

 

La pièce met en jeu les mécanismes d’oppression que subissent les femmes par la société et les hommes et invite à les déconstruire par le langage. C’est une bombe textuelle à fragmentation qui explose les codes établis. Tout y passe : politique, sexe, travail, enfantement. C’est drôle, trash, puissant, libérateur ! Comment inventer un nouveau monde sur les vestiges d’une si vieille oppression ? La réponse de Alice Birch : REVOLTE !

 

 

 

La pièce est représentée dans les pays francophones par MCR (www.paris-mcr.fr) en accord avec United Artists London.