Archives
2016

Love & Money

Dennis Kelly

En langue française !

 

traduction – Philippe Le Moine, avec la collaboration de Francis Aïqui, texte édité à L’Arche Editeur

avec Isabelle Bonillo, Larisa Faber, Delphine Sabat, Luc Schiltz, Raoul Schlechter, Serge Wolf

mise en scène – Myriam Muller

musique – Emre Sevindik

costumes et scénographie – Christian Klein

lumières – Philippe Lacombe

assistant à la mise en scène – Frédérique Colling

coproduction – Théâtre du Centaure, Théâtre Municipal d’ Esch-sur-Alzette et Kulturhaus Niederanven ; avec la collaboration du Centre Culturel Kulturfabrik

photos – © Bohumil Kostohryz

Théâtre du Centaure :

mai 2016 : 12, 13, 14, 29, 31

juin 2016 : 1, 2, 3, 4, 5

 

Les spectacles commencent sauf mention contraire à :

18h30 les jeudis et dimanches

20h les autres jours.

 

Tarifs: 20€ / 8€

Kulturpass accepté.

Renseignements et réservations :

Par téléphone : +352 22 28 28 (répondeur)

Réservations par mail

 

La caisse est ouverte une demi-heure avant le spectacle.

 

En tournée :

Kulturhaus Niederanven

mai : 26 et 27

Réservations: www.khn.lu

 

Dossier de presse

L’auteur Dennis Kelly jette avec Love & Money un regard pertinent sur nos sociétés ; une fois encore Myriam Muller y impose les points de vue d’une mise en scène tout aussi pertinente.

S.Gilbart, Luxemburger Wort, 14/15 mai 2016

 

Love & Money au Centaure, c’est une immense gifle que se voit assener le spectateur médusé. (…) On ressort groggy, parce que Dennis Kelly ose y faire dire ce qu’on s’interdit parfois de penser.

Toniello, Woxx, 27 mai 2016

 

Love & Money, une pièce forte qui dérange, dans une mise en scène et un jeu percutants.

Josée Zeimes, Le Jeudi, 19-25 mai 2016

 

Love & Money, une des pièces les plus réussies de cette saison.

La mise en scène est simplement brillante.

Fabien Rodrigues, Land, 3 juin 2016

 

L’équipe a fait un formidable travail tant l’intelligence de la mise en scène qui fait ressortir l’humour noir aussi bien que la brutalité des situations dans le jeu des acteurs – tous formidables, justes et touchants.

France Clarinval, Paperjam, 3 juin 2016